Air Liquide vient d’inaugurer l’un des plus puissants électrolyseurs d’hydrogène vert du monde au Québec. Avec sa production hydroélectrique abondante et bon marché, la province canadienne est un lieu idéal pour fabriquer de l’hydrogène vert.

Il existe une région du monde où l’électricité est à 96 % d’origine renouvelable et coûte seulement 0,04 € par kilowattheure. Ce petit paradis énergétique s’appelle le Québec. Logiquement, Air Liquide a choisi d’y installer son puissant électrolyseur PEM (à membrane échangeuse de protons). Situé sur la commune de Bécancour à 150 km de Montréal, l’unité à été inaugurée le 26 janvier 2021. C’est la plus grande au monde exploitant la récente technologie PEM, réputée plus flexible. Sa mise en service a doublé les capacités de l’usine Air Liquide où elle est implantée.
D’une puissance de 20 MW, l’électrolyseur peut produire jusqu’à 8 tonnes d’hydrogène renouvelable chaque jour. L’appareil est alimenté par l’opulente production hydroélectrique de la province. En conséquence, il empêche le rejet de 27 000 tonnes de CO2 chaque année selon Air Liquide. Malgré les prix très bas de l’électricité au Québec, l’hydrogène vert reste plus coûteux à produire que celui obtenu par le traditionnel reformage du méthane. L’industriel mise sur une demande grandissante en hydrogène décarboné en Amérique du Nord. Il annonce également posséder « une base de clients » acceptant de payer davantage pour cette énergie.


Publicité