Skoda utilisera les accumulateurs usagés de ses voitures électriques pour équiper ses concessions de batteries stationnaires. Elles permettront de stocker l’énergie produite par l’installation photovoltaïque pour alimenter le showroom, l’atelier, mais aussi les bornes de recharge situées à l’extérieur.

Avec la croissance du parc de véhicules électriques, les constructeurs automobiles disposeront d’un nombre de plus en plus important de batteries déclassées. Bien que la durée de vie de ces accumulateurs augmente sans cesse pour approcher celle de la voiture, il arrive un moment où leur capacité de stockage diminue au point que l’autonomie du véhicule n’est plus suffisante. Ils peuvent alors être valorisés en leur donnant une seconde vie pour du stockage stationnaire. Dans ces systèmes, le poids et le volume n’ont pas la même importance que dans une voiture et la question de l’autonomie ne se pose pas.

Si plusieurs constructeurs comme MercedesRenault ou Nissan ont déjà expérimenté et mis au point l’utilisation en 2e vie des batteries de leurs véhicules pour du stockage stationnaire de grande capacité destiné à supporter ou stabiliser les réseaux électriques, il est aussi possible de les utiliser comme stockage associé aux panneaux photovoltaïques installés sur un bâtiment.

C’est ce compte faire Skoda. En partenariat avec l’entreprise tchèque IBG Cesko, le constructeur équipera de batteries l’ensemble de son réseau de concessions. Elles pourront emmagasiner jusqu’à 328 kWh d’électricité. Ces grosses armoires seront équipées d’une dizaine de batteries en provenance des voitures hybrides rechargeables de la marque ou jusqu’à 5 batteries de Skoda Enyaq. Elles permettront de stocker l’énergie issue des panneaux solaires, puis de la restituer en courant alternatif pour alimenter le showroom, l’atelier, mais aussi les bornes de recharge situées à l’extérieur.

Plus d’informations sur automobile-propre.com