Le premier parc photovoltaïque flottant du Grand-Duché est désormais opérationnel. Il se compose de 25 000 m2 de panneaux solaires déployés sur un ancien bassin de refroidissement de 5,7 hectares au sein de l’usine sidérurgique de Differdange exploitée par ArcelorMittal.

A terme, la production d’électricité s’élèvera à 3 GWh/an et pourra couvrir localement les besoins de près de 800 habitations, soit la consommation annuelle de 3 200 personnes. L’électricité produite sera injectée dans le réseau local et contribuera à l’indépendance énergétique du Luxembourg, un enjeu important pour le pays.

Genèse du projet

En 2019, dans le cadre d’un appel à projet lancé par le gouvernement luxembourgeois pour la production d’électricité à partir de l’énergie solaire. Enovos, le plus important fournisseur d’énergie du pays et ArcelorMittal ont décidé de s’associer pour proposer le premier projet photovoltaïque flottant au Grand-Duché. Un contrat est alors conclu entre les deux partenaires, aux termes duquel le sidérurgiste met à disposition son bassin de Differdange pour l’énergéticien, propriétaire de la structure photovoltaïque et gestionnaire son exploitation.

Le chantier a été lancé en mars 2021 et a mobilisé une trentaine de travailleurs pendant plus de 6 mois.  Temps fort de la construction, le forage sous les voies ferrées longeant le bassin a permis de faire passer les câbles nécessaires au raccordement de l’installation vers le réseau public.

« Ce projet est une première pour nos sites et nous sert d’inspiration pour de futurs développements dans le cadre de notre stratégie de décarbonation » a déclaré Thomas Georges, le directeur du site ArcelorMittal Differdange.