Un décret de délestage devrait être pris prochainement par le gouvernement à l’égard des gros consommateurs, pour préparer les difficultés d’approvisionnement en gaz au cours de l’hiver prochain. Pour éviter les coupures, les français sont invités à « tendre vers la sobriété énergétique »

La guerre en Ukraine a conduit à un bras de fer entre la Russie et le pays occidentaux, lesquels s’efforcent de faire vaciller l’économie russe pour mettre un terme au conflit. De son côté, Vladimir Poutine tente de maintenir le rapport de force à son avantage, en agitant la menace d’une interruption de fourniture de gaz russe à l’égard des pays qu’il nomme « inamicaux ».

Les pays européens réfléchissent à des parades, leur permettant d’être moins dépendants de la Russie pour ses approvisionnements en gaz. En complément d’une réflexion autour de la diversification des sources d’importation de gaz, la mise en œuvre d’opérations de délestage est également à l’étude.

Lire aussi : Les pistes ne manquent pas pour réduire la dépendance européenne aux énergies russes

Organiser des coupures programmées et ponctuelles

En France, le distributeur GRDF est dans l’attente d’un décret qui devrait être publié prochainement au sujet du délestage des gros consommateurs pour l’hiver prochain. Il s’agit d’organiser des coupures programmées et ponctuelles de la fourniture de gaz, afin de soulager le réseau.

Sont ciblés les professionnels qui consomment le plus de gaz fossile, à l’exception de ceux qui assurent une mission d’intérêt général telle que les écoles ou les hôpitaux. D’après le gouvernement, ils seront 5 000 environ concernés par cette mesure. Il s’agit de ceux qui consomment plus de 5 GWh/an.

Lire aussi : Voici comment Lyon amorce une solution verte pour le chauffage de ses bâtiments

Tendre vers la sobriété énergétique

Des coupures ne sont pas prévues pour les consommateurs particuliers même si tout le monde peut se sentir concerné par la situation et tendre vers la sobriété énergétique. C’est d’ailleurs ce qu’a indiqué le président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) Jean-François Carenco dans une récente interview, en enjoignant les Français à économiser l’énergie pour éviter les difficultés de fourniture l’hiver prochain.

Enfin, la directrice générale de GRDF Laurence Poirier-Dietz a affirmé que pour l’heure, la France avait suffisamment de réserve pour assurer la fin de l’hiver en cours. Toutefois, la difficulté se présenterait lors du remplissage des stocks, effectué en principe au cours de l’été en vue de l’hiver à venir.

Lire aussi : Guerre en Ukraine : la France et l’Europe prennent des mesures pour favoriser le biométhane

Lire aussi : Se chauffer sans électricité, gaz fossile, fioul ou bois ? C’est possible !