Développée par la filiale belge de la société française Innovent, la batterie de 100 MWh sera mise en service et exploitée par Corsica Sole dans la commune de Lessines, en Belgique. Elle sera à ce moment la plus grande d’Europe et participera à l’équilibre du réseau.

La société InnoVent de Villeneuve d’Ascq, spécialisée dans l’éolien et le solaire a lancé le projet en menant les études initiales et en gérant l’achat du foncier, l’obtention du permis de construire et la commande des batteries et des différents lots du chantier. Suite à un conflit juridique avec l’entreprise canadienne Boralex, Innovent  a toutefois été contrainte de vendre dans l’urgence sa filiale belge dédiée à cette centrale de stockage et à d’autres projets. C’est Corsica Sole, une société française elle aussi, qui termine maintenant les travaux.

Lire aussi : Des batteries de stockage pour la Corse et l’île de La Réunion

Assurer la stabilité du réseau

Intégralement constituée de cellules lithium-ion, la batterie sera dotée d’une puissance d’injection de 50 MW et d’une capacité de stockage de 100 MWh. Présentée comme la plus grande d’Europe et installée à Deux-Acren dans la commune de Lessines, en Belgique, elle assurera notamment la régulation de la fréquence sur le réseau de transport électrique européen. En cas de hausse ou de baisse de la fréquence du réseau, la centrale aura 30 secondes pour contrebalancer les variations en stockant ou en déstockant l’électricité. Elle fera dès lors partie des réserves primaire et secondaire mises à disposition des gestionnaires de réseau pour assurer cette stabilité.

Lire aussi : Des batteries de véhicules électriques participent à l’équilibre du réseau haute tension

Une étape importante pour le développement des solutions de stockage en Europe

Pionnier du stockage d’énergie en France, Corsica Sole exploite ce type de centrales dans les îles françaises depuis 2015 « Ce projet est une étape importante pour le développement des solutions de stockage d’électricité en Europe », souligne Michael Coudyser, directeur général de l’entreprise. « Nous l’avons financé avec notre actionnaire Mirova Energy Transition 5 sans avoir recours à aucune subvention publique. Avec ce projet, notre société change d’échelle et devient l’un des leaders européens du secteur » précise-t-il.

Lire aussi : Dunkerque : mise en service de la plus grande batterie de France

Lire aussi : Le solaire et l’éolien vont-ils conduire à l’effondrement du réseau électrique ?