Créée en 2017, la startup parisienne Cyclo Power Factory  développe une gamme d’équipements fitness éco-conçus, connectés et producteurs d’électricité. Leurs utilisateurs disposeront d’une App qui permet notamment d’organiser des défis sportifs et énergétiques virtuels. Aux promoteurs d’évènements la société propose également un « Cyclo Power Container », véritable salle de sport mobile, permettant l’organisation d’animations autour du sport et du développement durable.

L’utilisation d’équipements de fitness pour produire de l’électricité n’est pas neuve. Dans un précédent article nous vous avions déjà présenté quelques exemples et expliqué qu’en équipant l’ensemble des salles de sport de la planète avec des engins générateurs d’énergie, il serait possible de produire l’équivalent des consommations d’électricité d’une ville de 700.000 habitants.

Néanmoins, le développement de la startup française Cyclo Power Factory vaut la peine d’être mis en lumière. Fabrice Vernay, son président, a récemment signé une convention de partenariat de 2 ans avec Engie. L’énergéticien accompagnera la jeune société dans la création d’une gamme d’équipements « fitness » éco conçus et producteurs d’électricité renouvelable. Cette confiance accordée par Engie est probablement un gage de sérieux et d’un beau potentiel de développement.

Publicité
Chauffage bois granulés
Chauffage bois granulés

Demandez 3 devis comparatifs aux installateurs de votre région. Gratuit, sans pub et sans engagement.

« Nous voulons utiliser le sport pour sensibiliser la population aux enjeux énergétiques » nous confie Fabrice Vernay. Les équipements de fitness proposés par Cyclo Power Factory comportent une solution technologique qualifiée d’innovante : la «Cyclo Power Box». Ce dispositif permet de convertir en électricité l’énergie dépensée par l’utilisateur lors de sa séance de sport. Le courant produit est directement auto-consommé par le site où se déroulent les séances de fitness. Le gain financier réalisé par cette économie est ensuite reversé à des associations de lutte contre la précarité énergétique. La démarche de la startup s’accompagne donc d’un important volet social.

Une des originalités du concept développé par la société est la mise au point d’une application (App) pour smartphone. Le sportif peut y suivre ses performances, rejoindre la communauté des utilisateurs et participer à des défis énergétiques.
Autre idée intéressante : le « Cyclo Power Container » proposé aux organisateurs d’évènements sportifs ou culturels. Il s’agit d’une véritable salle de sport mobile qui permet d’organiser des animations autour du sport et du développement durable.

Des objectifs ambitieux

Les entreprises soucieuses du bien-être de leurs salariés et qui mettent une salle de sport à leur disposition ainsi que les écoles et les universités constituent la cible privilégiée de la startup dont un des objectifs principaux est la sensibilisation du public aux éco-gestes et à la sobriété énergétique. « Mais les particuliers pourront également se procurer nos équipements » précise Fabrice Vernay. Ceux-ci ne sont toutefois pas encore disponibles à l’heure actuelle, leur commercialisation étant prévue en fin d’année. Pour assurer la fabrication d’une première série, Cyclo Power Factory lance une campagne de récolte de fonds sur We Do Good !, une plateforme de financement participatif dédiée aux projets à « impact positif ». L’objectif est de lever entre 100.000 et 200.000 euros.

Les ambitions affichées par cette startup ne sont pas minces. Son espoir est de produire d’ici 2024, 2.247.000 kilowattheures par an avec le parc des équipements qu’elle aura mis sur le marché. Ceci devrait permettre d’éviter l’émission annuelle de 944 tonnes de CO2. Quant aux sommes consacrées à des projets sociaux et la lutte contre la précarité énergétique, elles devraient s’élever à 800.000 € par an.