RTE annonce que l’électricité d’origine renouvelable a représenté 23% de la consommation française au premier trimestre 2018, soit une progression de 1.2 points par rapport à l’année précédente.

Lentement mais surement, les énergies renouvelables progressent en France. Alors que la France s’est fixée un objectif de 40 % d’ENR d’ici 2040, RTE rapporte que l’électricité d’origine renouvelable a représenté 23 % de la consommation française au premier trimestre 2018. Avec un volume global de 9,9 TWh sur le trimestre, le renouvelable a progressé de 37 % par rapport au premier trimestre 2017.

Toutes filières confondues, la croissance du parc de production d’énergies renouvelables a atteint près de 460 MW sur le trimestre, ce qui porte sa puissance totale à 49,1 GW au 31 mars 2018. Un résultat en ligne avec la loi de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) qui fixe un objectif de 51.7 GW d’ici à la fin de l’année.

Si l’hydraulique représente toujours la plus grosse partie de la consommation d’électricité verte en France, avec 25.5 GW au total, les filières éolienne et solaire ont contribué à hauteur de 97 % à la croissance des énergies renouvelables électriques sur le trimestre écoulé. Le solaire a ainsi vu sa capacité augmenter de 254 MW, générant 1.6 TWh au premier trimestre, tandis que l’éolien progresse de 188 MW avec 9.9 TWh générés. Au 31 mars 2018, la puissance des deux filières dépassait les 21,6 GW.

La production de la filière bioénergies a également progressé, représentant un volume de 1,9 TWh au premier trimestre 2018, soit une augmentation de 11 % par rapport au premier trimestre de l’année précédente.

Pour aller plus loin, l’intégralité du rapport peut être consulté en suivant ce lien

 

Notez cet article