Apple démontre régulièrement son engagement à lutter concrètement contre les changements climatiques en investissant massivement dans les énergies renouvelables. Depuis 2018, tous ses sites sont alimentés en électricité verte. La marque à la pomme annonce maintenant qu’elle se dotera d’une méga batterie pour stocker l’énergie produite par le parc solaire géant qui alimente son siège en Californie. Et elle en a confié la construction à … Tesla.

Depuis longtemps, Apple affiche son ambition de devenir neutre en carbone d’ici 2030 et l’entreprise de Cupertino n’épargne pas les efforts pour y parvenir. Parmi les très nombreuses installations de production d’énergie renouvelable qu’elle exploite, figure la ferme photovoltaïque géante California Flats de 280 MWc située dans le comté de Monterey en Californie. Elle appartient depuis 2017 à Capital Dynamics, une société de gestion d’actifs financiers, mais la marque à la pomme utilise l’électricité produite via un PPA[1] pour une durée de 20 ans.

Il y a quelques jours, Apple a signalé la construction d’une batterie géante de 60 MW qui stockera une partie de l’électricité produite par ce parc. Une annonce qui n’est pas passée inaperçue puisque nous apprenions peu après que la marque à la pomme a conclu avec Tesla un contrat de 60 millions de dollars pour la fourniture et l’installation des batteries lithium ion. Il s’agira de 85 Megapacks dont la capacité cumulée de stockage sera de 240 mégawattsheure (MWh).

Apple veut montrer l’exemple

L’électricité produite par les panneaux sera emmagasinée durant les heures ensoleillées pour être restituée lors de la pointe de consommation du soir et pendant les heures plus sombres. Elle alimentera notamment les bureaux du siège de la société à Cupertino. Selon le communiqué d’Apple, une batterie de cette capacité serait capable de fournir du courant à 7 000 foyers californiens pendant 24 heures.

« Apple veut montrer l’exemple » a déclaré Lisa Jackson, vice-présidente de la marque, « et prouver aux autres entreprises que ce type d’installation peut régler le problème de la variabilité des énergies solaires et éoliennes ».

Megapack : une batterie XXL au format d’un conteneur

Si Tesla est surtout renommée pour la construction de ses véhicules électriques, on sait que l’entreprise d’Elon Musk est aussi active dans le secteur des énergies. Outre ses tuiles et panneaux solaires, elle propose des solutions de stockage d’électricité avec les batteries domestiques « Powerwall » et les « Powerpack », des accumulateurs modulables de grande capacité pour l’industrie. Mais aussi depuis 2019 les « Megapack », la version XXL de ces derniers. Assemblés par dizaines sur un même site, ils peuvent assurer des puissances et des capacités de stockage géantes utilisées notamment pour équilibrer et sécuriser les réseaux. Chaque Megapack, au format d’un conteneur maritime, est expédié de l’usine entièrement assemblé et facilement transportable.

Pas la plus grande du monde

La batterie que Tesla livrera à Apple ne sera certainement pas la plus grande du monde, ni même de Californie puisque ce record est actuellement détenu par une batterie de 250 MW / 250 MWh exploitée à San Diego par LS Power et dont la capacité devrait être portée à 1000 MWh d’ici quelques mois.

Fin 2020, Tesla avait aussi annoncé la conclusion d’un partenariat avec le français Neoen pour l’installation d’une autre batterie géante de 300 MW / 450 MWh près de Melbourne, en Australie.


[1] Un PPA ou « Power Purchase Agreement » (« contrat d’achat d’énergie »), est un contrat de livraison d’électricité conclu à long terme entre deux parties.