La pandémie est passée par là. Elle a conduit à une hausse des prix des matières premières. Mais après une année 2021 difficile, un boom record du photovoltaïque pourrait avoir lieu en Chine en 2022 selon l’AECEA (Asia Europe Clean Energy Advisory)

La construction de nouvelles installations photovoltaïques dans l’Empire du milieu pourrait « sans difficultés » dépasser 100 GW en 2022, après la stagnation de 2021.  Selon Frank Haugwitz, directeur de l’AECEA, la « substantielle » hausse des prix pour différentes matières premières constatée depuis le début de 2021 a eu pour conséquences le report ou l’annulation de projets photovoltaïques. 

« En raison de l’écosystème actuel de prix élevés, qui ne devrait que légèrement s’assouplir dans les mois à venir, une part des projets initialement prévus pour être connectés au réseau d’ici décembre, pourrait en fait être déplacée en 2022 » a déclaré l’expert.

Publicité


Dans sa planification, le gouvernement chinois a comme objectif l’équipement en panneaux solaires d’au moins 20% des toitures résidentielles, 30% des toitures commerciales et industrielles, 40% des écoles et hôpitaux, et 50% des toitures gouvernementales. 

Selon une étude rapportée par l’AECEA, le potentiel du solaire en toiture en Chine serait de 800 GW, dont 200 GW à Shanghai, Pékin et Zhejiang.