Pour auto-consommer de l’électricité solaire, il faut des panneaux, des batteries mais aussi un onduleur. Si Tesla produit déjà des tuiles photovoltaïques et accumulateurs domestiques, il intégrait jusque-là des onduleurs d’autres fabricants à ses installations. Il lance désormais son propre modèle, doté de fonctionnalités modernes.

Une centrale solaire 100 % made in Tesla sur votre toit ? C’est maintenant possible. Le constructeur de voitures électriques, qui s’est diversifié dans le solaire domestique, vient de lancer son propre onduleur. Un appareil indispensable au sein d’une installation photovoltaïque. Sa tâche est en effet de convertir le courant continu des panneaux en courant alternatif, distribué sur le réseau ou dans un logement.

Un onduleur discret et contemporain

Depuis la création de sa branche solaire en 2016, Tesla commercialisait uniquement ses célèbres tuiles et batteries domestiques Powerwall. Les onduleurs, chaînon manquant, étaient issus de sociétés spécialisées comme Delta et SolarEdge.

Publicité


Désormais concurrent, le californien dévoile une machine au style fidèle à son identité : épuré, contemporain, sans aucune commande apparente. Le boîtier, haut de 66 cm, large de 41 cm pour 16 cm de profondeur, est d’ailleurs très similaire à celui des Powerwall. Il pèse un peu moins de 24 kg et jouit d’une garantie de 12 ans et demi.

Onduleur Tesla

L’onduleur Tesla en vue rapprochée

Un rendement proche de l’excellence

L’onduleur est décliné en deux versions : l’une de 3,8 kW et l’autre de 7,6 kW. Il peut être installé aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur et supporte des températures allant de -30°C à 45°C. Son rendement est de 97,5 %, soit autant que le modèle vendu par Delta mais moins performant que les 99 % revendiqués par SolarEdge. L’onduleur Tesla se rattrape toutefois par ses fonctionnalités inédites. Il est possible d’y connecter jusqu’à 4 régulateurs MPPT, ce qui est particulièrement pertinent pour les toits à plusieurs pans entièrement recouverts de cellules photovoltaïques.

L’onduleur Tesla à prix bas ?

De plus, comme pour ses voitures, Tesla propose des mises à jour à distance de l’onduleur. L’appareil peut être connecté en Wifi, Ethernet ou cellulaire et ainsi bénéficier d’améliorations tout au long de sa carrière. Via une application smartphone, le propriétaire a également accès aux données de son installation.
Le prix de l’onduleur Tesla n’est pas encore connu, mais il pourrait être nettement inférieur aux modèles concurrents. La marque fabrique déjà une grande quantité de composants électroniques de puissance pour ses véhicules. Il dispose aussi d’importants moyens de production et d’usines, ce qui devrait lui permettre de diminuer significativement les tarifs.