Pour la première fois en France, une centrale photovoltaïque va vendre sa production directement à un client sans bénéficier de subventions. Il s’agit de la SNCF, qui souhaite faire rouler ses trains avec 20 % d’électricité d’origine renouvelable.

D’habitude, les centrales photovoltaïques vendent leur production aux fournisseurs d’électricité. Mais une grosse entreprise peut aussi proposer d’en devenir l’unique client. C’est le cas de SNCF Énergie qui a signé un accord avec l’opérateur français CVE pour acheter l’intégralité de la production d’un parc solaire des Alpes de Haute-Provence. Situé aux Mées, le site vient d’être mis en service. Il s’étend sur 7 hectares et dispose d’une puissance installée de 5,5 MWc.

 

Il s’agit de la première centrale photovoltaïque de France à vendre sa production en direct et sans mécanismes de subvention. Si la vente n’a pas d’intermédiaires, la centrale injectera quand même son électricité dans le réseau public. Elle sera donc considérée comme une nouvelle capacité de production d’énergie renouvelable.

Sa production est estimée à 8 345 MWh chaque année, soit l’équivalent d’environ 640 trajets Paris-Lyon en TGV couplé. La SNCF, qui bénéficiera d’une électricité à tarif stable et très avantageux pendant 20 ans, sera par ailleurs titulaire des garanties d’origine émises par la centrale.