Toujours plus titanesque. Après les records de puissance éolienne battus successivement par ses concurrents GE avec son Haliade-X de 13 MW puis par Siemens-Gamesa l’année dernière avec son mastodonde de 14 MW, Vestas se devait de réagir. A l’occasion de la publication de ses très bons résultats de 2020, le numéro un mondial de l’éolien a dévoilé une turbine offshore géante de 15 MW. Nouveau record de puissance.

« Vestas est le leader mondial dans l’éolien terrestre, néanmoins pour continuer à dominer le marché de l’énergie éolienne, il est crucial de devenir aussi un leader dans l’éolien marin », indique le groupe dans un communiqué. L’entreprise danoise a révélé ce mercredi une turbine géante d’une puissance de 15 mégawatts destinée à rattraper son retard sur ses rivales dans l’offshore : Siemens-Gamesa et GE .

La V236-15.0 serait capable de produire 80 GWh d’électricité par an, de quoi alimenter 20.000 ménages européens à elle seule. Balayant une surface de plus de 43 000 m² soit l’équivalent de 6 terrains de football, ses pales mesurent 115 m, contre 107 m pour l’Haliade X de GE et 108 m pour la méga turbine de Siemens-Gamesa.
Vestas compte tester un prototype de son nouveau fleuron dès l’année prochaine et de le produire en série en 2024.

Publicité


Le groupe a dévoilé sa nouvelle arme lors de la présentation de ses résultats pour 2020. Malgré la crise sanitaire, il a réalisé un chiffre d’affaires de 14.82 milliards d’euros, en augmentation de 22% par rapport à l’année précédente, et un bénéfice net de 771 millions d’euros, en hausse de 10%.
Pour 2021, Vestas projette des ventes de 16 à 17 milliards d’euros, soit une croissance de 8 à 15% par rapport à l’an passé.