Troisième source d’électricité, derrière le nucléaire et l’hydroélectricité, l’éolien a, en 2020, assuré 7,9% de la production électrique française (contre 6,3% en 2019). Pour accélérer son développement, Barbara Pompili propose de nouvelles mesures.

Le rythme annuel d’installation devrait être de 2 gigawatts (GW), selon France Energie Eolienne  (FEE), l’organisation qui représente la filière en France. En 2020, la croissance a marqué le pas,  avec 477 éoliennes et 1,3 GW installés, soit + 8%. A la mi-2021, la puissance totale installée était de l’ordre de 18 GW, annonce FEE qui incrimine les retards dans les procédures d’autorisation ou les contraintes réglementaires limitant les capacités d’installation.
L’éolien terrestre devrait atteindre un objectif de  34 GW en 2028, la part de l’éolien dans la production électrique passant ainsi à 20%. Le premier parc offshore, à Saint-Nazaire, devrait être mis en service en 2022. En 2028, l’éolien maritime représenterait un quart de l’objectif éolien.

Pour un développement responsable

Barbara Pompili, regrette la «virulence du débat» sur l’éolien, entre «désinformation» et «préoccupations sincères de certains riverains». Face aux critiques récurrentes exprimées notamment par certains élus, la ministre de la Transition écologique se mouille[1]. Elle a présenté ce 5 octobre des «nouvelles mesures pour un développement responsable de l’éolien». Elaborées en concertation avec la FEE, leur but est clairement d’éviter les nombreux recours et oppositions qui se manifestent lors de tout nouveau projet, soit dans les trois quarts des cas, selon le ministère.

Parmi les propositions figure la création d’un fonds de sauvegarde du patrimoine naturel et culturel, qui serait alimenté par 1 % des recettes liées à la vente de l’électricité produite par les parcs éoliens.  Cela pourrait représenter entre 35 millions et 40 millions d’euros par an qui pourront financer des projets dans les communes accueillant des éoliennes. Une réduction de l’impact lumineux et sonore des éoliennes est également prévue.
Parmi les autres mesures annoncées, certaines étaient déjà projetées, comme l’obligation de recycler plus de 90 % des matériaux provenant du démontage des éoliennes en fin de vie.

______________________________

[1] Se mouiller = s’impliquer en prenant des risques.