Le samedi 30 avril 2022, la Californie a fonctionné uniquement avec de l’électricité d’origine renouvelable, principalement grâce au solaire.

Un ciel bleu et du vent, voilà ce qui a permis à la Californie d’utiliser au maximum ses installations de production d’énergie propre et de consommer exclusivement l’électricité qu’elles produisent.

Lire aussi : Californie : l’installation d’une batterie et de panneaux solaires, obligatoire dans les nouveaux commerces

Dans l’après-midi du 30 avril, la puissance disponible dans l’État était de 37 172 MW, largement suffisante pour faire face à la demande de 18 672 MW. Le surplus a pu être dirigé vers les États voisins. Le mix énergétique était composé aux deux tiers d’électricité produite par des installations photovoltaïques.

Cette alimentation avec 100 % d’électricité verte n’aura duré que 15 minutes, en période de faible demande, avant que les énergies renouvelables redescendent à 97 % du mix énergétique.

Toutefois, c’est une avancée prometteuse pour un État qui s’est fixé l’objectif d’atteindre 100 % d’électricité propre d’ici 2045. Quand on sait que la Californie est considérée comme la cinquième puissance économique de la planète, cette prouesse pourrait en inspirer d’autres !

Lire aussi : Black-out en Californie : le mauvais procès fait aux renouvelables

Lire aussi : Nouvelle étude scientifique : le 100% renouvelable n’est pas une utopie