La Chine a mis en service sa plus grande centrale solaire, d’une puissance nominale de 2,2 GW. Le second plus grand site solaire au monde peut produire autant d’énergie que deux réacteurs nucléaires lorsque la météo est favorable.

Un gigantesque champ de panneaux photovoltaïques s’étend sur le désert de sable de la province du Qinghai, au nord-ouest de la Chine. Un parc solaire aménagé en plusieurs phases, la dernière ayant nécessité seulement quatre mois de chantier. D’une puissance nominale de 2,2 GW, il vient d’être connecté au réseau électrique via une ligne de 800 kV et relié à un site de stockage tout aussi impressionnant de 202,9 MWh. Il s’agit du plus grand site solaire de Chine et du second au niveau mondial, à un cheveu derrière les 2,245 GW de la centrale de Bhadla en Inde.

Le parc a été aménagé par Sungrow, le spécialiste chinois des énergies renouvelables en partenariat avec la société d’état Huanghe Hydropower Development. Pour comparer, sa puissance équivaut à celle de la centrale nucléaire de McGuire aux États-Unis. Il est aussi plus puissant que le réacteur n°3 de Flamanville, en construction depuis 2007 et qui n’entrera pas en service avant 2022. A lui seul, le parc solaire de Qinghai représente 23 % de la puissance photovoltaïque installée en France (9,43 GW au 31/12/2019). Son lancement intervient à point, quelques jours après l’annonce du président chinois Xi Jinping engageant son pays à atteindre la neutralité carbone d’ici 2060.

Publicité
Installation de pompe à chaleur
Installation de pompe à chaleur

Demandez 3 devis comparatifs aux installateurs de votre région. Gratuit, sans pub et sans engagement.