Il y a quelques mois nous vous avions présenté la startup californienne Ubiquitous Energy dont le vitrage solaire transparent est capable de convertir en électricité les rayons infrarouges et ultraviolets. Une autre jeune entreprise, australienne cette fois, a développé une technologie fort similaire : ClearVue. Elle a récemment réalisé à Perth l’installation d’un atrium vitré générateur d’énergie à l’entrée d’un centre commercial.

Le vitrage développé par ClearVue comprend une couche de PVB (Polybutyral vinylique) à spectre sélectif, intégrée entre deux feuilles de verre. Transparent pour la lumière visible il redirige les rayons infrarouges (IR) vers des cellules photovoltaïques situées dans le cadre de la fenêtre. Quant au rayonnement ultraviolet (UV) il est d’abord converti en infrarouge puis transmis de la même façon aux cellules situées sur le châssis.

L’année dernière la startup a réalisé un projet pilote : l’installation d’un atrium vitré générateur d’énergie à l’entrée d’un centre commercial de la ville australienne de Perth

Publicité
Installation de panneaux solaires
Installation de panneaux solaires

Demandez 3 devis comparatifs aux installateurs de votre région. Gratuit, sans pub et sans engagement.

Sur son site, ClearVue explique que son vitrage solaire génère « au minimum » 30 watts/m2, le rendement de conversion énergétique du produit étant de 3,3% de l’énergie incidente. C’est évidemment beaucoup moins que les 15 à 20% des panneaux photovoltaïques traditionnels, mais la surface vitrée de nombreux immeubles contemporains est aussi nettement plus importante que la surface disponible en toiture.
En outre, en convertissant en électricité les rayons infrarouges (qui transportent la chaleur) au lieu de les laisser passer vers l’intérieur des bâtiments, ce vitrage réduit les problèmes de surchauffe en été et, par conséquent, les besoins de climatisation.

La compagnie a récemment signé un accord avec le fabricant chinois de fenêtres en aluminium Jiangsu YY, lequel exporte une grande part de sa production en Australie, en Nouvelle Zélande et aux USA. Elle a aussi sous-traité la production de ses cellules photovoltaïques à l’entreprise thaïlandaise BeyondPV.

Selon Victor Rosenberg, PDG de ClearVue, la startup aurait obtenu la certification de ses produits sur base des principales normes internationales ce qui lui ouvrirait les portes des marchés européens et américain de l’énergie « propre ».