Le parc Disneyland Paris est la première destination touristique en Europe avec une fréquentation habituelle de près de 10 millions de visiteurs chaque année. Mais c’est aussi un lieu où les énergies renouvelables se font peu à peu une place, comme nous le montre la toute nouvelle centrale photovoltaïque en ombrière qui commence à fonctionner sur le parking des visiteurs.

L’entreprise de Walt Disney semble apprécier le choix de dates symboliques pour sa communication. En octobre 2020, c’est à l’occasion de la journée de l’Énergie qu’elle avait indiqué se lancer dans un projet de mise en place d’ombrières sur son parking à l’horizon 2023. Elle a ensuite attendu le 22 avril 2021 avec la journée de la Terre, afin de donner des nouvelles de l’avancée du projet.

C’est maintenant pour son trentième anniversaire, en 2022, que Disneyland annonce enfin la mise en service de la première tranche de sa centrale photovoltaïque.

Lire aussi : Les ombrières Mecopark : un concept innovant dans le monde du photovoltaïque

Une première tranche opérationnelle correspondant à une puissance de 10 GWh par an

Implantée en ombrières sur le parking principal des visiteurs, cette installation permettra de préserver les véhicules du soleil et de la pluie (voire de la neige) tout en réutilisant l’énergie captée par les panneaux.

Ces ombrières sont installées progressivement, permettant la montée en puissance de la capacité de production de la centrale. La première tranche de l’installation a commencé à fonctionner en avril 2022, pour une capacité de production de 10 GWh par an, soit la consommation d’une ville de plus de 4 800 habitants.

Disneyland Paris a choisi de s’allier avec le groupe Urbasolar qui cofinance le projet, afin de rendre possible cette construction. L’objectif est de diminuer les émissions de gaz à effet de serre (GES) du parc de 890 tonnes de CO2 environ chaque année.

Lire aussi : Substituer une monoculture de pins par du solaire photovoltaïque, est-ce un crime écologique ?

Une installation qui sera finalisée en 2023 avec la pose de 82 000 panneaux solaires

Pour l’heure, ce sont plus de 46 000 panneaux solaires qui ont déjà été posés, couvrant la surface de 7 000 places de parking.

La construction devrait être finalisée en 2023 avec la pose totale d’environ 82 000 panneaux solaires recouvrant les 11 200 places de parking, pour une capacité de production attendue de 36 GWh par an. Cela représente 17 % de la consommation électrique du parc.

Ce sera une des plus grandes ombrières solaire en Europe. Cette réalisation supplantera notamment  le parking photovoltaïque du parc animalier Pairi Daiza en Belgique, lequel avec ses 62.750 panneaux et sa production annuelle de 20 GWh par an fut un temps le plus puissant au monde.
Le projet s’inscrit dans un mouvement global de stratégie environnementale initiée par Disneyland Paris pour diminuer de façon significative ses émissions de gaz à effet de serre et pour décarboner son approvisionnement en énergie.

Lire aussi : Primeur en France : une commune couvre son cimetière de panneaux solaires, mais pourquoi ?

Lire aussi : Le Canal de Provence se couvre de panneaux solaires