Alors qu’elles peinent à s’imposer depuis leur sortie en 2016, les tuiles solaires de Tesla pourraient connaître une forte croissance dès l’année prochaine selon Elon Musk.

Habitué des déclarations aguicheuses, Elon Musk annonce que ses tuiles solaires vont devenir un « produit tueur ». « Cela deviendra évident l’année prochaine », a précisé le patron de Tesla, à l’occasion d’une téléconférence sur les résultats financiers du 3e trimestre de son entreprise. Si le toit solaire du constructeur californien rencontre quelques difficultés depuis son lancement il y a quatre ans, Elon Musk entend bien lui donner un coup de fouet. Les derniers exercices sont encourageants, le nombre d’installations ayant « plus que doublé au 3e trimestre par rapport au trimestre précédent pour atteindre 57 MW » explique le dirigeant.

Selon le média spécialisé Electrek, la marque recrute des installateurs partenaires à tour de bras pour y parvenir. Elle a récemment diminué de 40 % le prix de ses tuiles solaires et lancé une 3e génération plus fiable aux États-Unis. En dehors de son pays d’origine, le déploiement du produit est plus anecdotique. Tesla planche sur des installations en Ontario au Canada avant de s’étendre à l’Europe et à la Chine.

Publicité
Installation de panneaux solaires
Installation de panneaux solaires

Demandez 3 devis comparatifs aux installateurs de votre région. Gratuit, sans pub et sans engagement.

En début d’année, Elon Musk avait promis « courant 2020 » comme fourchette pour la commercialisation du toit solaire sur le vieux-continent. Un délai qui ne sera très certainement pas respecté. Le site français de Tesla ne propose aujourd’hui qu’un formulaire de contact aux clients intéressés, contrairement aux nord-américains qui peuvent réaliser directement des devis et simulations en ligne.


>>> Lire aussi : Pérovskites : ces cristaux vont révolutionner l’énergie solaire