L’entreprise néerlandaise Floating Solar a testé pendant 3 ans plusieurs systèmes photovoltaïques flottants dans une extension du port de Rotterdam. L’objectif du projet pilote était de vérifier leur résistance aux intempéries. Pendant cette période, « l’île flottante » a subi 4 tempêtes importantes. « Les panneaux flottants ont bien résisté aux tempêtes » déclare la société dans un communiqué.

L’expérimentation a eu lieu dans le port de Rotterdam, sur De Slufter, un bassin d’eau polluée provenant des opérations de dragage. Différentes technologies « flotovoltaïques » y ont été testées pendant 3 ans, y compris des panneaux installés sur tracker pour suivre le soleil. « Il s’est avéré que l’installation a bien résisté aux conditions météo les plus extrêmes et a pleinement répondu à nos attentes » explique Kees-Jan van der Geer, directeur de Floating Solar.
Au cours du projet, l’installation a encaissé 4 tempêtes sévères pendant lesquels des vents violents de force 10 et 11 (90 à 117 km/h) et des rafales de 144 km/h ont été enregistrés. La vidéo ci-dessous montre le comportement des panneaux pendant la tempête qui a soufflé en janvier 2018.

« Grâce à ces essais, nous avons collecté une mine de données sur la conception de l’installation, les matériaux et les revêtements utilisés, les ancrages et le rendement énergétique », ajoute Kees-Jan van der Geer. La société utilisera ces résultats pour optimiser le développement de ses futurs projets.

Publicité


L’île flottante testée sera maintenant démontée, mais d’autres projets sont en cours sur De Slufter, dont une installation de 100 MWc développée par le Rijkwaterstaat, qui dépend de l’administration néerlandaise des infrastructures et de la gestion de l’eau.