Malgré la pandémie de Covid-19, le solaire a connu une forte croissance en 2020 dans l’Union européenne. Le vieux-continent a installé plus de 18 GW de nouveaux panneaux photovoltaïques.

L’Europe n’avait jamais autant installé de panneaux solaires depuis 10 ans. En 2020, la croissance des nouvelles installations s’est en effet élevée à 11 %, selon les analyses de SolarPower Europe. L’association, qui représente les industriels européens du solaire, annonce qu’un total de 18,7 GWc a été ajouté l’année dernière. Une puissance nominale très théorique mais assez impressionnante, puisqu’elle équivaut à plus de 5 fois celle de la centrale nucléaire du Tricastin (3,6 GW).

Les pays peu ensoleillés parmi les plus dynamiques

Les investissements dans le solaire ont donc surpassé le contexte économique tendu liée à la pandémie de Covid-19. La dynamique vient principalement de pays paradoxalement peu ensoleillés comme l’Allemagne (+4,8 GW), les Pays-Bas (+2,8 GW) et la Pologne (+2,2 GW). L’Espagne, qui était en tête du classement en 2019, a branché 2,6 GW l’année dernière dont 1,5 GW sans subventions via les contrats « PPA » (vente directe du producteur aux professionnels et collectivités).

Publicité


La France dans le le top 5

Avec 945 MW ajoutés, la France reste dans le Top 5 et passe tout juste le cap des 10 GW de solaire (10,1 GW installés au 1er décembre 2019). Au total, les 27 États de l’Union Européenne disposent d’un parc photovoltaïque de 137,2 GW. Une capacité qui devrait continuer à croître selon SolarPower Europe, pour atteindre 252 GW en 2024. « La capacité ajoutée dans toute l’UE montre que l’énergie solaire est suffisamment puissante pour surmonter une pandémie mondiale », affirme avec confiance un conseiller de l’association.