Le constructeur de voitures électriques, batteries et tuiles solaires a dévoilé un accumulateur géant destiné à stocker de très grandes quantités d’énergie. Un seul « Tesla Megapack » peut fournir l’équivalent de la consommation quotidienne d’environ 1000 foyers. Il permet surtout de stabiliser les réseaux et d’augmenter la part d’électricité renouvelable dans le mix énergétique.

En lançant le Megapack, Tesla complète sa gamme de batteries stationnaires. On connaissait le Powerwall, une solution domestique compacte et le Powerpack, un accumulateur modulable de grande capacité pour l’industrie et les réseaux. Version XXL de ce dernier, le Megapack embarque un ensemble de batteries lithium-ion atteignant jusqu’à 3 MWh de stockage. Une quantité d’énergie suffisante pour alimenter environ 1000 foyers pendant toute une journée hors chauffage. Il est accompagné d’un onduleur capable de délivrer un courant de 1,5 MW.

Construire une centrale en moins de trois mois

Sur son blog, Tesla explique que le Megapack « réduit considérablement la complexité du stockage par batterie à grande échelle et facilite l’installation et le processus de connexion ». Situé à proximité d’une centrale solaire, le système peut par exemple être directement chargé en énergie décarbonée via une liaison en courant continu. Chaque Megapack, au format d’un conteneur maritime, est expédié de l’usine entièrement assemblé et facilement transportable. Ainsi, la marque affirme être en mesure de « déployer une centrale zéro émission de 250 MW et 1 GWh en moins de trois mois sur une superficie de 3 acres (12.140 m²) ».

Publicité
Récupération des eaux de pluie
Récupération des eaux de pluie

Demandez 3 devis comparatifs aux installateurs de votre région. Gratuit, sans pub et sans engagement.

Un projet pour stocker 1,2 GWh d’énergie verte

Une performance que Tesla doit démontrer en Californie sur un projet gigantesque réalisé en partenariat avec PG&E (Pacific Gas and Electric Company) et baptisé « Moss Landing ». Comprenant plus de 400 Megapacks, l’installation doit rendre inutile la centrale au gaz naturel toute proche, utilisée pour satisfaire les pics de consommation. Avec sa capacité de stockage phénoménale de 1,2 GWh, le système pourra être rechargé avec de l’électricité d’origine renouvelable en heures creuses avant de la distribuer en heures de pointes.

Mises-à-jour à distance

Pour surveiller, contrôler et commercialiser l’énergie de ses Megapacks à distance, Tesla a développé des logiciels spécifiques. Le premier, Powerhub, est destiné à la gestion technique de l’installation. Autobidder, le second, est chargé d’optimiser automatiquement la revente de l’électricité stockée. Comme pour les voitures produites par Tesla, ces logiciels bénéficient de mises-à-jour « over the air ». Les Mégapacks seront assemblés dans la Gigafactory n°1 située dans le Nevada. Le site devra mettre les bouchées doubles en cas de succès pour produire les batteries, déjà très demandées par les véhicules Tesla et les autres solutions de stockage de la firme.