Ce 27 octobre, une des turbines du parc éolien offshore Borssele 1 & 2, au large des Pays-Bas, a connu un incident technique à la suite duquel un incendie s’est déclaré dans la nacelle.

Selon l’énergéticien danois Ørsted, propriétaire du parc, aucun travailleur n’était présent au moment de l’incident et il n’y a aucun blessé. L’incendie a été rapidement maîtrisé.

Siemens Gamesa, le fabricant des turbines enquête sur la cause de la panne en étroite collaboration avec Ørsted. La machine endommagée est en cours de démontage et l’exploitant examine quelles parties de la turbine peuvent éventuellement être réutilisées.

Les 93 autres éoliennes du parc ne présentent aucune anomalie. La ferme offshore continue de produire, à l’exception de la turbine endommagée et de deux autres machines qui lui sont directement connectées. Ces deux éoliennes n’ont subi aucun dommage et ne présentent aucun défaut. Ørsted s’efforce à les remettre en service dès que possible.

Le plus grand parc éolien offshore des Pays-Bas

Avec sa capacité de 752 MW, Borssele 1 & 2, situé au large de la Zélande, est le plus grand parc éolien offshore des Pays-Bas et le 2e en importance dans le monde. Ses 94 turbines de 8 MW ont été fabriquées par Siemens Gamesa. En juillet 2016, Ørsted a gagné l’appel d’offre lancé par le gouvernement néerlandais en proposant un prix de l’électricité de 72,7 €/MWh, et en « crevant » ainsi le plancher précédent des 100 €/MWh. Les premières machines du parc ont injecté de l’électricité dans le réseau en avril 2020 et les dernières sont entrées en service en septembre 2020.
Le parc adjacent Borssele 3 & 4 comporte 77 éoliennes Vestas de 9,5 MW. Sa construction s’est achevée en janvier de cette année.