Le club qui caracole actuellement en tête du championnat de France de football va installer 50.000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques dans l’OL Vallée, un complexe d’installations sportives et de loisir qui pousse autour de son stade.

« Dès la construction du stade nous souhaitions privilégier les énergies propres et durables. Ces projets photovoltaïques répondent aux enjeux d’aujourd’hui tout en préparant ceux de demain » a déclaré Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique lyonnais.

Les panneaux couvriront une surface équivalant à sept terrains de foot et auront une puissance cumulée de 10 MWc. Ils seront notamment installés sur la toiture du centre d’entraînement du club, de la future Arena, une salle multifonctionnelle qui accueillera les matchs d’Euroligue de l’ASVEL (le club de basket de Lyon-Villeurbanne), mais aussi sur l’ombrière qui surplombera le parking du stade. Une toiture solaire verra également le jour sur le futur centre de formation et d’entraînement de tennis de haut niveau de Jo-Wilfried Tsonga et Thierry Ascione.

Publicité


Exploités en autoconsommation, ces installations couvriront une partie des besoins énergétiques du site en produisant l’équivalent de la consommation annuelle de 2500 foyers.

Le projet prévoit aussi l’installation de bornes pour la recharge de voitures électriques. Pour le mener à bien, l’Olympique lyonnais a conclu un partenariat avec Engie et Reservoir Sun.