Très attendue par les utilisateurs, une mise à jour logicielle du Powerwall 2 de Tesla permet désormais de contrôler le système pour mieux profiter des différents tarifs énergétiques. 

Intégrée à la dernière mise à jour de la marque californienne, la « Time-Based Controls » est une nouvelle fonctionnalité qui permet au propriétaire de maximiser ses économies d’énergie en tenant compte des différents tarifs de son fournisseur d’énergie.

Particulièrement utile pour celles et ceux qui réalisent leur stockage à partir du réseau, ce « Time-Based Controls » permet d’enregistrer les tarifs heures pleines et heures creuses. Une fois la programmation définie, l’algorithme gère automatiquement le fonctionnement du Powerwall, tenant compte de ses propres besoins et du prix de l’électricité pour optimiser les coûts pour l’utilisateur. Une application particulièrement utile sur les marchés où les écarts de tarifs peuvent être importants.

L’an dernier, Tesla avait déjà fait évoluer son application mobile, offrant deux modes pour gérer les panneaux solaires : « auto-alimentation » qui permet de stocker l’énergie solaire la journée pour alimenter la maison durant la nuit et « stockage » qui permet de garder un maximum d’énergie dans le Powerwall pour un usage ultérieur, par exemple en cas de panne de courant.

A partir de 7060 € TTC en France

S’il est d’ores et déjà disponible en Amérique du Nord, le Powerwall n’a pas encore entamé ses livraisons en France.

Sur son site, Tesla propose une interface permettant de dimensionner le stockage nécessaire en fonction de la surface du foyer, de l’éventuelle présence de panneaux solaires et d’équipements tels que la climatisation ou celle d’un système de charge pour véhicule électrique.

Doté d’une capacité utile de 13.8 kWh, le Powerwall est vendu 7060 euros TTC dans l’hexagone. Un tarif qui comprend les équipements auxiliaires mais pas l’installation (1100 à 3300 euros selon Tesla).

En France, il peut être réservé moyennant un premier acompte de 450 euros. A ce stade, la marque californienne ne donne toujours pas d’indication quant au démarrage des livraisons en France.

Notez cet article