A l’occasion d’une visite d’élus de la Ville et de la direction de la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris), la coopérative citoyenne Enercitif a inauguré, ce 13 janvier, sa dixième centrale photovoltaïque installée sur les toits de Paris. Les 400 m2 de panneaux financés par les citoyens alimenteront en électricité renouvelable les occupants de l’hôtel d’entreprises Le Cargo (19ème).

Un projet d’énergie citoyenne, c’est un collectif de personnes qui mettent en commun du temps, des compétences et de l’argent au service d’un nouveau modèle énergétique sobre, renouvelable, local et démocratique.

Créée en 2019, la coopérative citoyenne EnerCit’IF rassemble déjà plusieurs centaines de coopérateurs et son objectif est d’en compter des milliers dans les prochaines années. L’initiative des fondateurs s’appuie sur les « Quartiers populaires à énergie positive », du Conseil de Paris, lequel a voté en 2019 la mise à disposition d’EnerCit’IF de 9 toitures d’établissements publics parisiens, pour y installer les premières centrales solaires citoyennes.
Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan Climat Energie Territorial de la ville de Paris (PCET) qui vise 100 % d’énergie renouvelable en 2050, dont 20 % produits localement, avec une implication des citoyens. D’après l’Agence Parisienne du Climat, il faudra, pour atteindre cet objectif, couvrir d’installations solaires, 20% des toits parisiens d’ici 2050.

Dixième toit solaire

La première centrale photovoltaïque d’EnerCit’IF a été mise en service en juin 2020 sur le toit du centre d’animation Louis Lumière dans le 20e arrondissement !

Depuis lors les responsables et les bénévoles de la coopérative n’ont pas chômé puisqu’en ce début janvier 2022 elle a déjà mis en service son dixième toit solaire sur l’hôtel d’entreprises Le Cargo, dans le 19e arrondissement. D’une puissance de 69 kWc, l’installation affiche une capacité de production de 65 000 kWh/ an. Elle s’ajoute à une petite centrale existante de 37 kWc.
Le bâtiment est géré par le bailleur social RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris). Les panneaux fourniront de l’électricité verte à la centaine d’entreprises qu’il héberge, ce qui leur permettra de couvrir 18% de leurs consommations électriques.

Le projet résulte d’un partenariat étroit entre la Ville, la RIVP et la coopérative. La régie immobilière met à disposition la toiture, EnerCit’IF investit dans la centrale avec le soutien de la mairie, puis la met pendant 25 ans à disposition de la RIVP qui devient ainsi auto productrice. La maintenance de l’installation est assurée par la coopérative.

Lire aussi : Cette coopérative citoyenne construit son parc photovoltaïque sur des supports en bois brut local

Appel aux parisiens

EnerCit’IF développe encore d’autres projets sur les toits de la ville lumière. Au total, 15 centrales, d’une puissance cumulée d’environ 750 kWc, devraient assurer, d’ici quelques mois, une production annuelle de 655 MWh. Les responsables de la coopérative invitent les Parisiens à la rejoindre pour participer ainsi concrètement à la transition énergétique. Chacun peut devenir coopérateur et donner du sens à son épargne en souscrivant entre une et dix parts, lesquelles ont une valeur de 100 €. Le message d’EnerCit’IF se résume en une phrase : «Parce que la transition énergétique nous concerne tous, à nous de choisir si on veut en devenir acteur ou la subir».

Lire aussi : Investir dans une coopérative citoyenne : un placement éthique et rentable