LM Wind Power, une filiale du groupe GE Renewable Energy, annonce la mise en service d’un deuxième moule pour la fabrication des pales de l’Haliade-X, actuellement la plus grande éolienne du monde. L’entreprise va également investir dans la modernisation de son usine de Cherbourg et envisage une extension du site, avec la construction d’un hall supplémentaire dédié à la finition des pales. 200 salariés supplémentaires seront engagés.

L’Haliade-X, conçue par le conglomérat General Electric (qui a repris Alstom en 2015) est aujourd’hui l’éolienne la plus puissante et la plus grande du monde. Ses pales ont une longueur de 107 mètres, soit presque autant que le 2e étage de la tour Eiffel. Elles sont fabriquées dans l’usine LM Wind Power, filiale du groupe, ouverte en 2018 sur le port de Cherbourg, dans le Cotentin.

 

L’entreprise va doubler sa capacité de production avec la mise en service d’un 2e moule pour la fabrication des pales. Elle va aussi investir dans la modernisation de l’usine et prévoit une extension du site, avec la construction d’un hall supplémentaire pour la finition des pales avant leur expédition.

La société occupe actuellement environ 600 salariés à Cherbourg et elle en recrute 200 supplémentaires. Chaque nouvel engagé suit un programme de formation intensif de six semaines au « Centre d’excellence » de l’usine afin d’apprendre les processus de fabrication des pales d’éoliennes et de développer les compétences et l’expertise technique nécessaires.

Un carnet de commande bien rempli

Le carnet de commande de l’Haliade-X s’étoffe de plus en plus. Au mois d’août, GE a obtenu le contrat pour la livraison de 190 exemplaires de son mastodonte des mers. Ils équiperont les phases A et B du Dogger Bank, le futur plus grand parc offshore du monde qui s’installe en mer du Nord, au large des côtes nord-est de l’Angleterre. Et au début de ce mois, le fabricant a enregistré la commande pour la première série de turbines de Vineyard Wind, le premier grand parc offshore des Etats-Unis. Installé à 25 km face aux rivages du Massachusetts, il comprendra 62 éoliennes de 13 MW.